HP : Helion Network, la parade contre Amazon

Dirk Basyn
HP_HelionProfitant de sa grand-messe Discover 2014 qui se déroule à Las Vegas, HP a confirmé le rôle majeur accordé à Helion (un nom choisi pour son identification à la légèreté et à la science), la pierre angulaire de sa

plateforme de cloud hybride basée sur Cloud Foundry et OpenStack, dans laquelle la firme de Palo Alto va injecter un milliard de dollars sur deux ans.

Helion sera accessible aux partenaires et revendeurs via un futur Helion Network,dans lequel ces derniers pourront proposer leurs propres services
Il leur faudra pour cela acquérir une licence Helion OpenStack et s’acquitter de 1.400 dollars par an et par serveur. Des ristournes sont prévues en fonction du volume et de la durée de la souscription. Un certain nombre de partenaires majeurs (AT&T, HKT, BT, Synapsis et Intel) participent à Helion Network.

Ce dernier s’appuie d’ores et déjà sur le programme CloudAgile Service Provider qui compterait 115 fournisseurs de services et 1.500 fournisseurs de services dans le monde.
 » Ensemble nous construisons un écosystème fédéré qui permet aux organisations de déployer leurs services sur la bonne plateforme, au bon moment et pour un juste prix « , commente dans un communiqué Martin Fink, vice-président exécutif et directeur technique du constructeur.

Ce dernier promet aux clients un environnement hybride, agile, ouvert et sécurisé, l’accès à des applications verticales et horizontales, une haute disponibilité intégrée et la possibilité de s’adapter aux spécificités régionales, notamment en matière de protection et de localisation des données.

Sans le déclarer ouvertement, HP compte bien capitaliser sur l’intérêt porté à Open Stack pour concurrencer enfin efficacement Amazon.

Publicités
Par défaut