Deuzzi souhaite consolider ses activités

Avec Deuzzi, Grégoire de Préneuf, son co-fondateur, souhaite proposer aux PME et aux collectivités la possibilité d'avoir un service informatique performant.  Avec Deuzzi, Grégoire de Préneuf, son co-fondateur, souhaite proposer aux PME et aux collectivités la possibilité d’avoir un service informatique performant.

Après avoir ouvert deux nouvelles agences et fait croître ses revenus annuels de 24%, la société spécialisée dans l’externalisation du service informatique veut profiter des prochains mois pour consolider son activité et capitaliser sur ses investissements.

« Au regard des nombreux investissements que nous avons fait lors de notre exercice 2013-2014, notre résultat net [pas encore consolidé, NDLR] ne sera pas important », déclare Grégoire de Préneuf, co-fondateur avec Franck Gotte, de Deuzzi. Au cours de sa précédente année fiscale clôturée le 31 mars dernier, la société lyonnaise spécialisée dans l’externalisation du service IT a réalisé 4,2 M€ de chiffre d’affaires, soit 24% de plus que l’an passé. Des revenus qu’elle a en partie réinvesti dans l’ouverture de deux nouvelles agences, l’une basée à Chambéry à la mi-2013, l’autre à Clermont-Ferrand. Inauguré début 2014, le point de présence auvergnat accueille six collaborateurs.

Grégoire de Préneuf précise : « Nous souhaitons avoir des équipes les plus polyvalentes possible. Elles sont composées de commerciaux, d’ingénieurs pour le support mais aussi d’experts capables de conseiller nos clients ». Deuzzi attache beaucoup d’importance à la formation de ses collaborateurs. Pour faire monter en compétence les 15 nouvelles personnes qu’elle a recrutées cette année, elle a réinvesti 10% de sa masse salariale dans leur formation. « Il ne s’agissait pas uniquement d’enseignements techniques mais aussi de sessions portant sur le pilotage de projet et le relationnel » déclare Grégoire de Préneuf.

Vers un changement de business modèle

Pour son année fiscale en cours, Deuzzi souhaite lever le pied sur son développement territorial et consolider ses activités. « Nous sommes en train de faire évoluer notre business modèle. Jusqu’à présent, nous avions un seul et unique type de contrat fourre-tout », explique Grégoire Préneuf. « Plutôt que de vendre simplement du temps homme, nous allons mettre en place des offres de services structurées par type de prestations. Nous pourrons ainsi dégager une plus grande valeur ajoutée ». En parallèle, Deuzzi poursuivra les formations de ses collaborateurs afin d’augmenter leur niveau d’expertise.

Share
Publicités
Par défaut