Ses revenus flanchent mais Cisco rassure la bourse

DIRK BASYN
CiscoEn recul certes, mais moins que prévus, les résultats trimestriels de Cisco ont agréablement surpris Wall Street. En baisse de 5,5%, le chiffre d’affaires atteint 11,5 milliards de dollars alors que les analystes attendaient 11,36 milliards de dollars.
Le bénéfice net est quant à lui en retrait de 12% à 2,18 milliards de dollars.
Enfin, le bénéfice par action recule de 8,7% à 42 cents.

Les revenus sont tirés par les serveurs UCS (+29%) et dans une moindre mesure par les solutions sans fil (+3%).
En revanche, le secteur de la vidéo est à la peine (-26%).

Le cash flow généré au cours du trimestre atteint 3,2 milliards de dollars contre 2,9 milliards de dollars au cours du trimestre précédent et 3,1 milliards de dollars un an plus tôt.

Au 31 mars, Cisco disposait de 50,5 milliards de dollars en numéraire, équivalent cash et investissements, versus 47,6 milliards de dollars au 31 décembre 2013 et 50,6 milliards de dollars un an auparavant.

Pour le trimestre en cours (le quatrième de l’exercice 2014 décalé du constructeur), Cisco table sur un chiffre d’affaires en recul de 1 à 3%, une marge brute de 61 à 62% et un bénéfice par action situé entre 0,51 et 0,53 cents.

Le CEO, John Chambers, s’est toutefois dit confiant sur les capacités de l’entreprise  – qui mise notamment beaucoup sur l’internet des objets et le cloud – à renouer avec la croissance.
Un avis apparemment partagé par Wall Street puisque l’action a grimpé de 7,19% sur le Nasdaq dans les échanges après la fermeture.

Publicités
Par défaut