Microsoft s’attaque au DaaS avec Azure RemoteApp

Avec le lancement de la bêta d’Azure RemoteApp, Microsoft pousse sa solution DaaS. Crédit D.R.

Avec le lancement de la bêta d’Azure RemoteApp, Microsoft pousse sa solution DaaS. Crédit D.R.

Microsoft a annoncé Azure RemoteApp, un service cloud qui permet notamment d’exécuter des applications Windows sur iOS et Android.

Dans le cadre de la conférence TechEd à Houston, Microsoft a dévoilé une première version d’Azure RemoteApp, projet connu jusqu’ici sous l’appellation Mohoro. Il s’agit d’une solution DaaS (Desktop as a Service) basée sur le cloud Azure de la firme de Redmond. Disponible en version bêta publique, ce nouveau service donne la possibilité d’exécuter des applications Windows classiques sur un large choix de dispositifs et de systèmes d’exploitation. Microsoft publie les applications clients nécessaires pour Android, iOS et, bien entendu, également pour Windows 7 et 8. Sur le blog consacré aux divers services de Remote Desktop de Microsoft, le Program Manager Samim Erdogan informe que la publication de clients pour Mac OS X, Windows Phone et même Windows RT vont suivre. Il précise en outre: «Office est sans doute la suite d’applications la plus importante et répandue. Avec cette preview d’Azure RemoteApp, nous offrons Microsoft Office 2013 ProPlus pré-installée.»

Spécialiste de la virtualisation, Brain Madden explique en quoi cette solution diffère des serveurs de connexion de bureau Windows distant déjà sur le marché: «Une fois que vous mettez à disposition les applications aux utilisateurs via Azure, tout le reste est pris en charge. C’est un vrai service cloud, dont il faut gérer la maintenance seulement en partie.»

Publicités
Par défaut