Doutes des utilisateurs sur les performances du cloud

Une étude réalisée par le cabinet Research In Action pour Compuware indique que plus de 7  responsables IT sur 10 estiment ne pas avoir suffisamment de garantie quant aux performances des services Cloud.

 

Cette enquête révèle notamment que la majorité des professionnels de l’IT (79%) estiment que les engagements de niveau de service (SLA – Service Level Agreement) proposés par les fournisseurs de Cloud en matière de disponibilité, sont trop simplistes pour répondre correctement aux risques liés à la migration et à la gestion des applications dans le Cloud. Par ailleurs, pour 63% des personnes interrogées, il est essentiel d’avoir des mesures de SLA significatives et précises pour s’assurer de fournir un service et une expérience de qualité du point de vue de l’utilisateur final.

Les mesures de SLA plébiscitées par les professionnels de l’IT vis-à-vis de leur fournisseur de services Cloud s’avèrent être les suivantes :
– le temps de réponse et la qualité du point de vue de l’utilisateur final ;
– la disponibilité, sur la base d’une surveillance continue ;
– un reporting en temps réel des SLA.

L’enquête montre par ailleurs que :
– 73% des entreprises suspectent les fournisseurs de services Cloud de cacher des problèmes d’infrastructures susceptibles d’impacter les performances des applications.
– 60% des sondés admettent craindre qu’une mauvaise gestion des ressources partagées par des tiers n’impacte également leurs propres performances.

Egalement sur InformatiqueNews :

Le credo de Microsoft dans le big data

Vers un Windows as a Service ?

Publicités
Par défaut